Atelier Pro O : ACOUSTB

Développement d’un système non destructif de caractérisation de la transmission vibratoire dans les bâtiments

Thématique(s) : Transports et mobilité picto-transports-mobilite/ Urbanisme et aménagement picto-urbanisme-amenagement/ Bâtiments et constructions  picto-batiment/ Equipements et technologies  picto-equipements-technologie 

Horaire : Mercredi 26 janvier 2022 | 10h55 - 11h35

Salle :

Atelier animé par :

Description :

Les transports ferroviaires font l’objet d’une forte opposition de la part des riverains à cause de leurs émissions vibratoires. Le développement du réseau ferré à travers la construction et le prolongement des voies ne fait qu’accroître le nombre de plaintes.

Dans ce contexte, Acoustb propose des études qui visent à mesurer le transfert vibratoire à l’intérieur des bâtiments à proximité des infrastructures ferroviaires. La problématique associée à ce type de mesure réside dans l’excitation du bâtiment. D’une part, l’impact vibratoire doit être suffisamment important pour entraîner une réponse mesurable, ce qui se traduit par un rapport signal sur bruit satisfaisant. D’autre part, la maîtrise de la force injectée est nécessaire pour aboutir à la réponse vibratoire du bâtiment par unité de force (mobilité). Pour répondre à ces contraintes, Acoustb a réalisé un travail de R&D en vue de concevoir le système d’excitation adéquat. Ce travail a débouché sur la mise en œuvre d’un système dit MLS/Buttkickers illustré en haut de l'article.

 

Composé de 4 vibrateurs électrodynamiques (Buttkickers), le système permet de générer des ondes vibratoires qui viennent exciter la structure d’un bâtiment. Comparé à un marteau d’impact, le Buttkicker présente l’avantage de pouvoir produire une force maximale de plusieurs centaines de newtons. Le signal source du Buttkicker est généré à partir des séquences MLS (Maximum Lenght Sequence). Il s’agit d’une séquence binaire pseudo-aléatoire qui produit une impulsion de forte énergie, ce qui conduit à un rapport signal sur bruit élevé. Un traitement spécifique aux séquences MLS est également appliqué lors du post-traitement. Il permet d’atténuer fortement les perturbations extérieures et donc améliorer davantage le rapport signal sur bruit. Les travaux se poursuivent dans l’objectif de consolider le système développé et tester d’autres signaux sources (e.g. sinus glissant).

 


Programme du mardi 25 janvier 2022 Programme du mercredi 26 janvier 2022