Atelier 8

Prise en compte du bruit dans les décisions d'aménagement : des pistes d'actions

atelier 2 directive 1200 400

Thématique(s) : Urbanisme et aménagement picto-urbanisme-amenagement

Horaire : Mardi 25 janvier 2022 | 14h15 - 15h30

Salle : 

Description :

  • Difficulté à concilier densification urbaine et desserte locale ferrée
  • Retour d’expérience sur une programmation réussie malgré les fortes contraintes liées au bruit
  • Intégration de la qualité sonore de la programmation à la conception des espaces habités

Cet atelier se propose de couvrir la gamme d’actions visant à favoriser la qualité sonore dans l’environnement pour démontrer la pertinence de leur intégration aux différentes phases du processus d’aménagement, de la planification à l’usage.

Sera abordée la question de la difficulté à concilier densification urbaine et desserte locale ferrée. Les enjeux de santé, la valorisation des continuités écologiques, la création ou la préservation de zones calmes sont parfois en contradiction avec le développement d’une offre de desserte locale ferroviaire et le contexte actuel de valorisation du foncier ferré.

Un retour d’expérience d'une programmation (réussie) de l’aménagement d’un quartier fortement contraint par les nuisances sonores sera présenté.

L’atelier traitera par ailleurs de l’intégration de la qualité sonore de la programmation à la conception des espaces habités. Dès les opérations de planification, la prise en compte de l’existant sonore peut bénéficier aux actions de zonage et d’attribution de fonction. En phase de programmation, le rapport du bâtiment ou du site à l’existant sonore peut être défini, notamment en termes d’orientation et d’ouverture à l’environnement sonore immédiat. Cette intégration suivie de la prise en compte du sonore dans l’aménagement permet de déployer plusieurs modes de valorisation de l’environnement, allant de la sensibilisation à la biodiversité à la labellisation du confort sonore. Ceci suppose une implication des différents niveaux de décision et de l’ensemble des acteurs de la chaîne de conception, de la programmation urbaine à la conception architecturale. La question du relais des exigences sonores, depuis les recommandations du PLU jusqu’au cahier des charges techniques donné au constructeur, nécessite encore une convergence des acteurs de l’urbanisme opérationnel autour d’un objectif de qualité sonore à donner à nos lieux de vie.

Atelier animé par :

Anne Guerrero, directrice de la délégation à la transition écologique, SNCF.

Intervenants :

  • Anne Guerrero, directrice de la délégation à la transition écologique, SNCF - La densification urbaine : une fausse bonne idée sur le plan de l'environnement sonore ?
  • Nathan Belval, docteur en urbanisme et aménagement de l'espace, Université Paris-Est Créteil (Lab'Urba) - Intégrer la qualité sonore de la programmation à la conception des espaces habités

  • Didier Gonzales, maire de Villeneuve-le-Roi - Aménagement urbain du quartier de la Gare à Villeneuve-le-Roi

  • Daniela Sanna (Responsable Pôle Aménagement des Villes et des Territoires à l'ADEME) - Les enjeux liés à une planification intégrée - Comment faire converger des actions Bruit, Climat, Air, Energie pour une planification performante ?
  • Charlotte Laffont, architecte chargée de recherche au bureau d’études LASA et Samuel Tochon-Danguy, directeur et co-gérant du bureau d’études LASA - Prise en compte des ambiances sonores dans les projets d’aménagement : approche d’anticipation par modélisation à l’échelle d’un quartier.

 Programme du mardi 28 novembre   Programme du mercredi 29 novembre